Comme chacun le sait, l’indexation peut se définir comme l’action réalisée par les robots des moteurs de recherche. Ils parcourent donc un site défini dans le but de copier le contenu de celui-ci pour ensuite le stocker dans leurs serveurs très puissants. À la fin, ils l’affichent dans les résultats de recherche. Or, de plus en plus de personnes effectuent leurs recherches aujourd’hui depuis leur téléphone portable. Ce qui oblige Google à s’adapter aux circonstances en créant Google Mobile-First Index.

À quoi il sert exactement ?

Il est donc possible de définir Google Mobile-First Index comme une méthode d’indexation utilisée par Google pour analyser la version mobile d’un site Internet, et non plus sa version desktop. La pertinence de ce Googlebot est par conséquent prouvée dans la mesure où l’utilisation du web sur mobile a dépassé celui des ordinateurs depuis 2017. Il convient de faire attention, car il ne s’agit pas d’un nouvel index indépendant. Plus précisément, cette indexation prend en compte en premier lieu la version mobile d’une page.

Les changements apportés par cette indexation

Il convient de noter que Google Mobile-First Index a été lancé officiellement en mars 2018, même si cela ne concernait que quelques sites seulement à l’époque. Désormais, il est utile d’optimiser votre page afin qu’elle puisse répondre aux exigences d’un crawl mobile-first. Voici quelques cas qui peuvent se produire au quotidien.

Votre site ne possède pas de version pour mobile

Dans ce cas, la mise en place de ce moteur d’indexation n’a aucune incidence sur vous. Effectivement, Googlebot va crawler la version desktop et l’indexer puisqu’il ne peut accéder à la version mobile de votre site.

Votre site a déjà sa version pour mobile

Dans ce cas, votre positionnement risque d’être impacté par ce changement de manière indirecte. Ainsi, si vous disposez d’un site en responsive design et que certains contenus sont cachés aux yeux des utilisateurs mobiles, cela peut engendrer des retombées négatives sur votre positionnement.

Laissez un commentaire